Point d’ouïe, traces d’écoute imagée entre chiens et loups

Translate this page

Un jeudi soir, temps pluvieux, ciel joliment menaçant, du vent en rafale racle les feuilles mortes au sol.

Marcheur immobile, pause à l’affut de la ville.

Oreilles et regard entremêlés.

L’obscurité s’avance.

Les sons persistent et résistent.

L’espace et le temps ralentissent

Les voitures non, toujours pressées

et si empêchés retardées klaxonnantes

les gens se pausent et parlent

Et je reste discret observant écoutant

noyé dans la ville mouvante

qui s’assombrit doucement

en même temps qu’elle s’allume

ça crisse

grince

ferraille

rit

chuinte

s’enfonce dans la nuit

sans portant s’endormir

l’automne se pointe

raccourcissant les jours

sans rien faire taire pour l’instant

Instant suspendu

bascule sensible

Sons et lumières complices

offerts à qui veut bien s’en saisir

sans toutefois les asservir

tout juste une plongée urbaine

comme un spectacle de l’intime

tranche de ville

Points d’ouïe, le rituel de vingt heures à ma fenêtre

2020-04-1520casserole20et20plumeauc2a9b20riviere@photo – Blandine Rivière – https://blandineriviere.tumblr.com/

Une composition tout à fait personnelle, vidéo sonore, à partir d’enregistrements et photos de ma fenêtre, et de celle d’une voisine d’en face.
Lyon 9e, place de Paris
Contributeur et contributrice :
Gilles Malatray, sons et photos – https://desartsonnantsbis.com/
Blandine Rivière, photos – https://blandineriviere.tumblr.com/

 

 

Fenêtres d’écoute/Listening windows – https://soundatmyndow.tumblr.com/

City Sonic 2019 -Voirmarchécouter Louvain la Neuve

49192235153_65d32ce013_z_d

Parcours entre chiens et loups

L’obscurité gagne du terrain
entre-deux
le fond de l’air est frais
humide
je parcours la cité
un circuit festivalier
bien connu de mes pieds
et de mon corps marchant
depuis plusieurs semaines en zigzag
ou en lignes traversantes
aujourd’hui sans micros.
à oreilles nues dirais-je
cette fois-ci avec un appareil photo
celui de mon GSM (appellation locale)
très low-etc
comme enregistreur de nuit tombante
ce qui m’amuse beaucoup
piètre photographe que je suis
alors la trace est visuelle
instinctive

49192730606_f6b4b9213e_o_d

espaces imprécis
détails improbables
mais si l’on tend bien l’oreille
on peut sentir les vibrations urbaines
les sonorités sous-jacentes
l’ambiance en arrière-plan
hors-champs peut être
parfois
superpositions baveuses
propres à déconstruire
plus qu’à reconstruire
traces de ville
d’arpentage

49192730566_07e1570535_o_d

dessus-dessous
clair-obscur
balance diurne/nocturne
marché de Noël en chantier
réminiscences made in Duchamp
sons odeurs lumières
parcours détours
traversée de travers
assoupissement urbain
la nuit est tombée…

 

Cliquez sur l’image ci-dessous

pour visionner toutes les photos

Louvain la Neuve

Notes et chroniques d’Audiobaladologie

38101195432_180027628b_o_d

Un document sous forme de dossier téléchargeable, compilant différents articles audiobaladologiques postés sur ce blog ou ailleurs.

Pour lire et ou télécharger : https://www.dropbox.com/s/zlpl83dqn69i2p0/NOTES%20AUTOUR%20DE%20L%E2%80%99AUDIOBALADOLOGIE.pdf?dl=0

 

jecoute