POINTS D’OUÏE – PAYSAGES EN ÉCOUTE

POINTS D’OUÏE, QUELQUES NOTIONS

paysage-en-c3a9coute

Un point d’ouïe est un lieu repéré, à partir duquel on écoute le paysage in situ

Un point d’ouïe présente à l’écoute un site acoustique remarquable, ou tout au moins qualitatif, de par ses sources ou ses effets acoustiques

Un point d’ouïe se définit par une méthodologie de repérage dit sensible, en collaboration si possible avec des autochtones

Un point d’ouïe est un espace à partager, libre d’accès à toute heure et à tout moment

Un point d’ouïe peut-être en espace naturel, rural, périurbain, urbain, en site touristique, patrimonial, architectural, industriel…

Un point d’ouïe peut être officialisé, inauguré et rejoindre un inventaire via une cartographie sonore et un site dédié

Un point d’ouïe cartographié s’inscrit dans un maillage cartographique mondial, comme un constituant d’un vaste paysage sonore universel

Un point d’ouïe inauguré permet la rencontre avec les élus locaux autour de la préservation d’espaces acoustiques qualitatifs

Un point d’ouïe peut demander à être activé, excité, pour se révéler complètement

Un point d’ouïe peut être aménagé ou non (signalétique, consignes, assise, cadre et mobilier d’écoute…)

Un point d’ouïe est à la fois public, partagé, et personnel dans son approche sensorielle

Un point d’ouïe est à la fois très localisé, spécifique, unique, et à la fois universel dans le geste d’écoute qu’il propose, comme une grande fenêtre auriculaire, ouverte sur le monde

Un point d’ouïe est une conception esthétique (musique des lieux), artistique, mais tend aussi à valoriser un territoire en promouvant une belle écoute, dans une démarche proche de l’écologie sonore

Un point d’ouïe est un élément parmi d’autre, visant à une recherche impliquée autour des paysages et territoires sonores

Un point d’ouïe peut-être un lieu propice à des actions pédagogiques, des sensibilisations autour de l’écoute paysagère

Un point d’ouïe peut-être un lieu d’enregistrement sonore, ou un espace central autour duquel pourra se construire une carte postale sonore in situ

Un point d’ouïe peut s’inscrire dans un parcours d’écoute, ou un parcours sensible plus large, le ponctuer, l’animer…

Un point d’ouïe peut être le théâtre d’actions sonore et/ou musicales, voire transdisciplinaires

Un point d’ouïe reste ouvert à toute nouvelles technologies, notamment numériques, dans sa médiation et l’écriture sonore de paysages in situ ou out situ

Un point d’ouïe est comme un point de vue, fragile dans le temps si l’on ne prend pas garde de protéger son environnement

Un point d’ouïe peut être d’autres choses encore, selon le lieu et le projet dans lequel il sinscrit

Projet Points d'ouïe © Desartsonnants

Inaugurations de sites « Points d’ouïe »

cropped-paysage-en-c3a9coute.jpg

Il existe une reconnaissance une visibilité, un repérage, un inventaire, parfois une labélisation de sites patrimoniaux, architecturaux, voire naturels (UNESCO). De même, nous trouvons également ici ou là des points de vue repérés, des guides et des cartes, des tables d’orientation, des longue-vues permettant d’appréhender un paysage, un panorama remarquable du regard.
Quid du paysage sonore ?
Pourquoi ne pas repérer, signaler, inventorier un site point d’ouïe comme un espace entendu et reconnu comme tel ?
Pour cela, il convient d’officialiser la démarche, d’inaugurer avec des élus locaux des sites d’écoute, de leurs donner une existence concrète en temps que sites auriculaires. Il nous faut alors couper le ruban symbolique, pour ouvrir le paysage à l’écoute, une action qui, au-delà de son caractère anecdotique, singulière, se pose comme une invitation à prendre notre environnement sonore en compte, dans une approche tout à la fois esthétique, sociale et écologique. L’implication d’élus permet, en amont d’une inauguration symbolique, d’entamer une discussion autour du statut du paysage sonore, de sites à protéger, à valoriser, à penser une sensibilisation vers une écoute aiguisée, qualitative, à rechercher une qualité acoustique des lieux de vie… bref, à une approche où l’écoute est posée comme une posture sensible et écologique.
Au-delà de l’inauguration de points d’ouïe, l’inscription de sites dans une cartographie interactive, via des outils et réseaux internet, prolonge le geste en construisant un maillage d’un vaste territoire sonore mondial, entre la singularité du local et l’universalité de l’écoute partagée.

Lien : Le projet in situ : Drée premier point d’ouïe inauguré

Écritures/prolongements

Le projet Points d’ouïe s’inscrit dans une série d’actions autour de la lecture et de l’écriture des paysages et territoires sonores in situ, qu’ils soient urbains, périurbains, ruraux, en sites naturels, touristiques, architecturaux, industriels, patrimoniaux….

L’enregistrement in situ, la création de cartes postales sonores, différents types de PAS – Parcours Audio Sensibles, des actions performatives et plastiques avec des plasticiens, poètes, danseurs, slameurs, des ateliers et conférences, des installations éphémères, des formes d’écriture sonore et textuelles, sont autant de possibles pouvant être convoqués ou agencés selon les spécificités du terrain,  et des projets.

Liens

Écrits et projets

Actualités, images et réflexions

Sons

Vidéos

Desartsonnants – Arts sonores

Images

Résaux sociaux – Actualités

Page Facebook Earin’g progress

Twitter

Academia

logdasbis        logoabiabo-1  logo_lamartineAPAF logo

Contacts

Desartsonnants

L’art du paysage sonore
Gilles Malatray

Friche artistique lamartine – 28, rue Lamartine
69003 LYON
Skype : desartsonnants
Portable : 07 80 06 14 65
desartsonnants@gmail.com
Publicités

4 réflexions sur “POINTS D’OUÏE – PAYSAGES EN ÉCOUTE

  1. bonjour, je suis très intéressée par votre idée de points d’ouïe, j’ai moi même l’idée de réaliser une carte postale sonore des lieux où je vis et j’ai commencé à faire des enregistrements en ce sens avec un enregistreur numérique, à différents moments de la journée. Pour les chants de grillon et les bruits de la nuit, je n’arrive à rien, mon enregistreur n’est pas assez sensible et je n’ai pas les moyens pour un micro parabolique.
    En attendant, j’ai pas mal de sons enregistrés sur mon ordi, de l’aube au soir et un de ces jours, j’en ferais un montage qui donnera à entendre mon environnement tel que je le perçois moi. Merci pour tous vos articles et enregistrements qui me donnent l’envie d’avancer et d’aller plus loin dans mon projet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s