A voir comment ça s’entend – Point d’ouïe #2

De là où j’écoute, je vois la ville

Une place haute perchée

Des bancs dominants la cité

Une vue et une écoute panoramiques

Du bas monte la rumeur

Les émergences saillent

Klaxons

Motos

Sirènes

Le tout vu et entendu d’en dessus

L’oreille prend de la hauteur

Et même de la distance

Paysage en belvédère

Et en belaudire

Paysage en ligne de fuite

Jusqu’aux Alpes par temps clair

Un banc comme affût sonore confortable

Laisser les les sons venir

Prendre le temps de les vivre en écoutant

Considérer un concert en surplomb

Les villes à reliefs gagnent à être entendues (aussi) de haut

Suivre des yeux les méandres du Rhône encaissé

Imaginer ses ambiances aquasonnantes

Non perçues d’ici

Alors les fabriquer au creux de l’oreille

D’autres regardants regardent

Mais écoutent-ils ce qu’ils voient

Rien n’est moins sûr

Peut-être partager l’écoute.


A voir comment ça s’entend, Point d’ouïe

Voir et entendre, et inversement.
Une simple proposition, une expérience transmédiale, partagée.
Vous m’envoyez une photo, sans commentaires, qui évoque pour vous l’écoute, un paysage sonore, une ambiance ou scène acoustique, un geste d’écoute singulier, un paysage … De préférence une photo personnelle, que vous avez réalisée vous même, libre de droits.
Je la commente via un texte librement inspiré de la proposition iconique, en contrepoint. Peut-être même une petite composition sonore en naîtra.
Merci de votre participation !

Desartsonnants@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s