APPEL À PARTICIPATION – POINTS D’OUÏE – POSE

POINTS D’OUÏE PARTAGÉS EN BANCS D’ÉCOUTE

POSE – Point d’Ouïe Sur Écoute

 

Gilles Malatray Desartsonnants

Après avoir invité différents promeneurs à m’emmener dans leurs propres PAS – Parcours Audio Sensible, en duo, et avoir investit différents lieux, à différentes heures, deviser de concert, participer à la construction d’une petite collection de promenades-écoute, qui sont d’ailleurs toujours d’actualité, avis aux écoutants potentiels, j’aimerais vous proposer un autre projet d’écoute.
Depuis quelques années déjà, j’ai  élu, ponctuellement je vous rassure, résidence d’écoute sur des bancs publics, urbains ou non. Je l’ai ai ainsi érigés en bancs d’écoute, statut qui transforme ces mobiliers urbains en postes d’observation, cadre d’écoute, dans un lieu spécifique. Je suis parfois surpris de leurs emplacements, de leurs implantations, qui réactive d’ailleurs de nouvelles perceptions du paysage, par la mise en situation de postures étranges, anachroniques. A Sète par exemple, vers le village de pêcheurs, des bancs tournent le dos à la mer pour regarder un grand mur surmonté de la voix ferrée. A quelques mètres de chez moi, un banc meuble un pan coupé de mur, dans un espace très réduit, bouché par des immeubles, et au centre d’un carrefour hyper circulé. D’autres au contraire profitent de vues panoramiques magnifiques… Chaque fois, la place de ces bancs proposent des scènes acoustiques locales où, des voies de chemins de fers, des commerces, des écoles, des embarcadères, des gares, jeux d’enfants, quais… affichent leurs signatures sonores qui s’offrent joliment à l’écoutant assis. Ces bancs sont aussi parfois des espaces de rencontres éphémères, où l’on échange quelques paroles sur la vie qui passe, plus ou moins bien d’ailleurs, car ce sont souvent des personnes en grandes difficultés qui viennent confier leurs détresse, ou leur colère, à un écoutant qu’ils voient souvent assis à ne rien faire d’autre que de rester là, un brin désœuvré, ou désœuvrant, en apparence. Bien sûr, la finalité de mes stations d’écoute n’est pas de me transformer en éducateur social, ni en cellule psychologique, ce dont je suis d’ailleurs bien incapable, mais le fait de tendre l’oreille à l’autre, comme au paysage ambiant, semble bien faire partie de ces postures auriculaires.
Laisser venir les sons à soi est en fait un complément au PAS, où l’écoute est en marche, et a donc tendance à proposer à l’écoutant d’aller vers les sons.
Je me suis également confectionné, dans quelques villes ou villages où j’étais en  résidence, de petits parcours de bancs d’écoute, de Lyon à Mons en passant par Sète, Vienne, Madagascar, Victoriaville, Malves en Minervois, Paris… J’ai ainsi joué de la diversité des cadres d’implantation, des acoustiques, des activités environnantes, intérieures, extérieures, panoramiques ou enserrées, étranges et incongrues, comme une série de ruptures, de plans fixes, de stations rituelles, postes d’observation emblématiques, repères, points de référence… Et il y aurait sans doute beaucoup plus de choses à dire, à développer sur le sujet, les choix…
J’ai parfois, rarement, pratiqué ces écoutes postées avec quelques personnes, en général de façon éphémère et impromptue.
J’ai régulièrement écrit, décrit des ressentis, des ambiances, des attentes, des surprises…
J’ai parfois enregistré ce qui s’y passait, parfois commenté vocalement, en direct, in situ…

GIVORS BANC

Je voudrais maintenant passer à une étape où ces expériences, plutôt solitaires initialement, puissent être, tout comme les PAS, prétextes à des écoutes partagées, à des échanges in situ, sur un ou plusieurs bancs.

Le principe, comme sur les PAS, est de se retrouver à un endroit donné, à une heure donnée et d’écouter /regarder  en duo, posté cette fois-ci, débutant ainsi une nouvelle collection d’expérimentations, toujours dans l’idée de construire, inlassablement, des points d’ouïe à partager.

Cet article se termine donc sur un appel à participation vers des écoutants posés
A Lyon, ou dans d’autres lieux que mon travail m’amèneront à arpenter.
Par exemples :
29 22/23 avril à Lyon
20/21/22 mai à Arc et Senans (25)
28/31 mai à Montbard (21)
24/25/26 à Arc et Senans (25)
1/2/3 juillet à Loupian (34)
5/6 août à Vitry/Seine
6 au 16 septembre à Mons (BE)…

Me contacter : desartsonnants@gmail.com

POSE – Point d’Ouïe Sur Écoute@ Desartsonnants – Gilles Malatray 2015/2016

262184_585424544801278_1514331665_n

10983353_965152116828517_5121559582083903575_n

544392_564125500264516_688697015_n

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s