Points d’ouïe et paysages sonores partagés, des nourritures

livre-plage_0

Il s’agit de livres, films, textes et spectacles ayant durablement  impressionné Desartsonnants, et incontestablement nourri, de différentes façons, le projet d’écoute en marche, ou plutôt le nourrissant encore au jour le jour. Et aussi de coups de cœur que j’ai envie de partager.
Ces sources et ressources sont énoncées ici sans aucune hiérarchisation…

Du bon éloge de la lenteur de Pierre Sansot (1998)
Prendre le temps de faire pour échapper à la vitesse, à la frénésie de l’époque.
Privilégier l’art du peu et flâner activement, une réflexion tonique et écalée.

Le paysage sonore – The tuning of the World – Raymond Murray Schafer – 1977
Une bible, un texte fondateur  pour les défenseurs d’une belle écoute et de l’écologie sonore.

L’hybridation des mondes, ouvrage sous la direction de Luc Gwiazdzinsky – 2016
Recherche, arts, aménagement du territoire… Penser les imbrications, les interactions, croisements, créolisations, métissages… S’en saisir pour construire de nouvelles formes et dispositifs.

La pêche à la truite en Amérique, Richard  Brautigan – 1961
Le pays où les fauves sont de doux philosophes, les truites des êtres de rêve, les pastèques les fruits sucrés de l’Eden… Des paysages incontournables.

Le droit à la paresse, Paul Lafargue – 1880
Les hommes et la « valeur du travail », manifeste qui garde aujourd’hui et plus que jamais tout son sens pour (re)penser autrement nos vies de travailleurs.

Espèces d’espaces, Georges Pérec – 1974
De la feuille de papier à l’univers intersidéral, une belle plongée poétique dans les espaces multiples d’un grand penseur.

La strada – Federico Fellini – 1954
Un chef-d’œuvre cinématographique qui m’a fait découvrir très tôt les routes du monde selon Fellini, entre humanité généreuse et noirceur impitoyable.

Le dépaysement, voyages en France – Jean-Christophe Bailly – 2011
Une réflexion historique, géographique, poétique, philosophique… sur des paysages à redécouvrir sans cesse. Un beau dépaysement français sans cocarderie aucune. Un de mes livres de chevet.

L’été, Noces, retour à Tippaza – Albert Camus – 1939/1952
Paysages mythologiques, humanistes, existentialistes, jouir du Monde intense et vibrant…

L’usage du monde – Claude Nicolas Bouvier – 1963
Un récit de voyage culte, une série d’émerveillements en toute simplicité…

Le promeneur écoutant – Michel Chion – 1993
Essai d’acoulogie, les sons, l’écoute, à l’aune du langage.

Les hétérotopies – texte conférence de Michel Foucault – 1967
Les rapports complexes de lieux contre-espaces de contestation et de (re)construction, d’espaces superposés. Une réflexion philosophique qui ouvre de riches géographies intellectuelle et humaines.

Walking (De la marche) – Henry David Thoreau – 1862
Un essai posant les bases d’une réflexion visionnaire sur une approche environnementale, écologique avant l’heure, par le père de la désobéissance civile anti esclavagiste.

Marches dans la ville – Michel de cerveau in L’invention du quotidien, l’art de faire – 2002
Entre dehors et dedans : des arts de faire ou le lieu urbain comme espace pratique, une pensée en marche.

Tentative d’épuisement d’un lieu parisien – Georges Pérec – 1982
Observation in situ autour d’un espaces, de ces richesses, monotonies, variations…Inventaire littéraire sensible autant qu’utopique.

Histoire du silence – Alain Corbin – 2016
Une superbe méditation entre religion, nature, philosophie autour du, ou plutôt des silences depuis la Renaissance à nos jours.

L’art des bruits de Luigi Russolo – 1913
Un manifeste bruitiste pour composer avec les bruits urbains, la vitesse, le progrès et les technologies naissantes.

Listen – Texte et projet de Max Neuhaus – 1966
La Soundwalk comme une expérience performative  esthétique des musiques de la ville. Un manifeste précurseur de l’écoute en marche.

Circuits D – Spectacles de Délice Dada
Suivez les guides venez vous instruire d’une histoire locale mémorablement réécrite, rire d’un paysage familier inventivement réinterprété… Subtile loufoquerie dadaïste urbaine!

Les nouvelles de J.G Ballard – 1956/1992
Des paysages étonnants, aux frontières du réel, ou bien au-delà…

La psychogéographie de Guy Debord
Théorie situationniste de la dérive pour repenser politiquement  la ville.

Walkscapes – Franscesco Careri – 2013
Les pratiques de la marche par un groupe d’architectes déambulateurs italiens. Petite perle sensible, artistique, au cœur d’une pensée de l’aménagement du territoire.

Les romans de Jack London
La belle œuvre d’un socialiste aventurier et arpenteur de grands espaces, de villes misère, de natures inspirantes, d’humanité chahutée…

Bivouac – Spectacle de la cie Générik vapeur
Un déboulé sauvage, tonitruant, émotionnel, d’hommes et de femmes bleus, qui prennent la ville à revers !

La belle encontre d’Élie tête et de l’association Aciréne en 1984, et les travaux réalisés avec cette dernière, notamment « Haut-Jura terres sonores ».

Et tant d’autres choses inspirantes qui font que les projets Desartsonnants puisent rester en état de marche…

pieds-16h07-16h09

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s