POINTS D’OUÏE – EXPOSITION DE SONS VIVANTS

TOUS LES SONS SONT DES SONS,

ET INVERSEMENT !

Exposition sonore temporaire,

virtuelle,

éphémère,

à l’air libre,

et à 360°…

 

IMG_1731

Une galerie sonore

Une galerie virtuelle, mais néanmoins bien réelle, à même la rue, via un parcours d’œuvres sonores bruissonnantes, à ouïr in situ, et pas ailleurs.

Un commissaire, guide, médiateur, qui emmène un groupe pour la visite d’une exposition originale, constituée des sons vivants, et donc en partie imprévisibles, qui sont en fait les propres sonorités de la ville, données à entendre comme de véritables compositions sonores….

Une collection d’œuvres sonores inédites, inouïes, intangibles, immatérielles, éphémères, aléatoires, originales, mais bien en sons !

Peut-être le préambule d’un (grand) projet à venir le «Musée des sons vivants et des sites auriculaires remarquables», projet visant en partie à dénoncer une trop forte muséification paysagère en même temps que patrimoniale, sclérosante, en revendiquant l’instantanéité sensorielle comme processus artistique dynamique.

Vernissages, inaugurations de cadres d’écoute, de points d’ouïe, urbains, ou non…

Lieu de l’exposition ou des vernissages, inaugurations, ici ou là, dans le centre ville, la banlieue, la campagne, la nature, dans un site architectural, industriel, un jardin, une forêt, un lac…

Durée de l’exposition, le temps de la visite, très longtemps après, voire plus, si affinités.

Installation, accrochage de l’exposition : un repérage préalable, c’est tout ! Aucune assurance des œuvres sonores ni installations fixes ne sont requises.

Scénographie : Lumières, architectures et sons naturellement et intrinsèquement in situ, cadres et d’écoute et sons mobiles, aucune régie technique nécessaire

Vernissage, inauguration de points d’ouïe : en présence des autorités locales compétentes, concernées, et du public (en l’occurrence tout public)

Exemples de sons vivants exposés dans leur contexte typologique, historico social et esthétique…

– Archéologie et patrimoine, les cloches (sonorités historiques et lutherie urbaine)…

– Design sonore et industrie, la voiture, l’engin de chantier, l’ustensile électrique, la ventilation…

– Média, animation commerciale, radio, sonorisation urbaine, musicien de rue…

– Société, les voix, les pas, les gens qui passent, beaucoup de gens…

– Environnement, l’eau, le vent, les arbres, les oiseaux…

– Acoustiques, réverbérations, échos et autres effets sonores…

Quelques titres

Rumeurs urbaines – Muzac festives – Flux mécaniques – Pointillisme avicole – Voix-ci, voix là ! – Bonnes ondes – Ecoute en chantier…

PS : Les œuvres sonores présentées seront généreusement offertes au public en fin de visite, si elles existent encore ! Leur valeur marchande se mesure en TPE (Taux de Plaisir à l’Écoute), valeur mondiale, partageable et échangeable dans le monde entier, sans aucun frais ni formalité. Pas de spéculation auriculaire !

Chargé de projet, commissaire, médiateur et guide : Gilles Malatray/Desartsonnants

Organisation : Coproduction Desartsonnants, structures et partenariats locaux.

* En hommage à John Cage

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s