Rétrospective et prospective

Une oreille rétrospective, introspective, prospective, de 2016 vers 2017

13325692_1217837998226593_840360610560660901_n

2016 s’achève doucement, très bientôt.
Les nouvelles sonorités à venir seront celles de 2017, que j’espère vraiment plus apaisées que certaines de cette année quasi écoulée.

En 2016, Desartsonnants a beaucoup promené ses oreilles, micros, objets d’écoute, micro-HP, dans moult lieux, de la Bourgogne à l’Ile de France, de la Belgique au pays Nantais, de Lyon à Marseille, et dans bien d’autres sites sonores.
De belles rencontres humaines ont jalonné ses PAS – Parcours Audio Sensibles. Des collaborations (CRANE Lab, La Saline Royale d’Arc et Senans, Transcultures à Mons (Be), collectif Abi/Abo, GMVL, Nomade Land et d’autres encore…) se sont consolidées, entre installations sonores, balades et inaugurations de Points d’Ouïe. De nouvelles équipes de travail collectif se sont ainsi formées, dans de belles synergies et dynamismes d’échange.


J’ai découvert de magnifiques lieux, de nouvelles régions avec beaucoup de plaisir, du Prieuré de Vausse à la campagne mayonnaise de Lernée, en passant par Marseille, Belleville le haut à Paris.

L’arbre,la forêt,  tinrent une place importante dans cette, accueillant trois installations, dont deux collectives, dans une clairière du château Buffon à Montbard (Canopée), au cœur de la Forêt de Chaux pour Back To The Trees (Aqua ça cerfs?) et dans une allée bordée de tilleuls à la Saline Royale d’Arc-et-Senans (Échos de la Saline).


Des interventions et workshops avec des étudiants de Beaux-arts, designers, architectes, des conférences, et autres constructifs échanges ont favorisé des (re)questionnements tonifiants.


Une résidence prolongeant une série de relations franco-québécoises m’a permis de revisiter activement les parcours sonores et plus globalement sensibles, avec Isabelle Clermont.


La question de l’écriture plurielle, transdisciplinaire (sons/gestes/écrits/images…). se pose plus que jamais comme un outil de recherche action, notamment du côté du paysage sonore repensé par le soundwalking (parcours d’écoute), et plus globalement par la marche sensible, artistique, performative. Ceci m’ouvre de nouveau réseaux, internationaux, des rencontres et échanges en cours et à venir qui s’avèrent très enrichissants voire enthousiasmants.


La place du sonore dans un paysage global ne cesse ainsi d’interroger mes actions, et devrait s’enrichir de nouvelles expériences et réflexions en chantier.
La recherche autour des parcours mêlant les pratiques artistiques, socioculturelles, environnementales et écologiques, sociales et politiques, m’apparaît aujourd’hui comme un enjeu primordial.

Mon travail initial autour des soundwalks (parcours d’écoute, ou sonores) m’ont amené cette année à élargir mes recherches, rencontres autour de la marche globale, sensible, artistique, performative, transdisciplinaire. Un réseau d’échanges et de rencontres transfrontalier se met progressivement en place – France – Europe – Afrique du Nord – Québec, et plus encore si affinités...


Je (me) confirme que l’échange, la rencontre, la création relationnelle, les réseaux actifs, sont les moteurs de toute action/réflexion, là où l’on peut se (re)trouver pour construire ensemble.


2017 sera je pense, en tous cas je ferai tout pour, orientée vers ces axes de recherche impliquée et relationnelle.
Au plaisir de vous croiser et de construire ensemble, ne serait-ce qu’un instant, en 2017.

Thèmes à ouïr et à voir :

PAS – Parcours Audio Sensible en milieu urbain, périurbains, naturels, sites spécifiques…

Des exemples lyonnais : Parcours/lecture autour de l’écologie sonore, Parcours d’écoute en parcs urbains ou péri-urbains (Tête d’or, Jardins des hauteurs, La Feyssine, Gerland…), Parcours des résonances, des fontaines, écoutes en traboules, sentiers urbains…

Ailleurs : Découvrez les sonorités de votre ville, village, quartier, forêt… Suivez à l’oreille le fil de l’onde, un sentier déjà existant, ou à créer…

Parcours -ateliers- animation – éducation : Comment tu écoutes ? Comment tu t’entends avec ta ville ? Jeu d’écoute, fabriquer une carte postale sonore (enregistrement et montage audio), une cartographie acoustique (graphisme)… Adapter à différents publics, scolaires, étudiants, familiaux…

Parcours – conférences – Rencontres – La création sonore environnementale, la soundwalk et le promeneur sonore, le field recording ou l’enregistrement in situ…

Parcours – Worshops – Parcours sonores urbains, création sonore environnementale, valorisation de territoire, le paysage sonore dans le champ du tourisme culturel, l’écologie sonore… A destination d’étudiants architectes, urbanistes, paysagistes, designers, dans le champ de l’aménagement du territoire et du tourisme, de la géographie, des Beaux-arts, du développement durable…

Des expériences croisées, sur mesure : PAS et SLAM (écouter faire sonner les espace de la voix), PAS et danse (des postures d’écoute), PAS et improvisation (objets,matières, instruments, acoustiques en écoute et en gestes, PAS et poésie, PAS et cartographie  sensible in situ (dessiner des chemins d’écoute), PAS et écriture (raconter par les mots)…

 
 
 
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s