ÉVOLUTIVE ÉCOUTE

28435036656_5bf8bbb260_n

Au début, j’écoutais pour écouter, par jeu, par plaisir, ce qui était déjà je pense, un bon début.
Puis, j’ai chercher à m’expliquer, et à expliquer à d’autres, ce que j’écoutais, avant que de tenter de définir ce qu’était, pour moi l’écoute, les fonctions, les actions, les rituels, les expériences, les recherches, les aboutissements, les choses restant à explorer, et il en reste tant et tant…
Aujourd’hui, je n’ai pas vraiment modifier ma trajectoire, si ce n’est que j’ai progressivement placé le partage de l’écoute comme une priorité absolue, jusqu’à en faire une base fondamentale, vitale, de mon travail, sans laquelle tout le reste n’aurait guère d’intérêt, voire serait totalement dénué de sens.

Enregistrer