Point d’ouïe et raisons d’être

Installer des sons, si esthétiques et agencés soient-ils, n’est pas au final un geste satisfaisant.

Ni même composer avec.

Ce qui importe, c’est d’imaginer, d’écrire, et qui plus est d’expérimenter, des ambiances sonores que l’on aimerait vivre, où l’on aimerait vivre, dans lesquelles on se sentirait bien, ou au moins à une bonne place, au bon endroit, au bon moment, avec les bonnes personnes, les bonnes motivations…

Installer des sons relève sans doute d’une douce utopie, mais de celle qui fait naitre et alimente les projets en chantier ou à venir.

Certainement une raison d’être ce que l’on est, fragilement, ou ce que l’on souhaiterait être, tout aussi fragilement.

C’est pourquoi que je préfère installer l’écoute plutôt que les sons, parce que l’écoute peut encore nous réunir autour des sons, autour de nous-même.

Auteur : Desartsonnants

Promeneur écoutant, paysagiste sonore, spécialiste des arts sonores, concepteur sonore, curator, conférencier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s