Acrostiche Desartsonnants

Acrostiche DAS

Démarches, des marches, avancées dans des sons, rythme du pied à terre, fouler l’herbe sèche, frôler l’arbre séculaire, puiser l’énergie d’avancer sans cesse…

Ecoute, aux aguets, oreille bienveillante, reliée au monde ambiant par l’empathie du promeneur écoutant.

Sons, une multitude, doux ou criards, brefs ou interminables, masses sonores colorant l’espace des scènes auriculaires.

Arts, bruits domestiqués, sons remodelés, triturés, agencés, installés, sonifiés, et des marches parcours comme des opus concertant les musiques des lieux.

Rythmes, ceux de la marche, de l’écoute, des sons en mouvements, des gestes phoniques, du temps qui passe, de ce qui nous met en mouvement, itérations kinesthésiques.

Territoires, arpentés, traversés, construits, empilements de strates paysagères sonifères, écritures de traces façon cartophonie.

Sensible, rumeurs à fleur de peau, d’oreille, de pied, d’un corps réceptacle vibrant, résonateur d’ondes fugaces, fréquences intimes en échos…

Oreille, organe de l’entendement, et de ce qui le dépasse, focale réceptrice, connectée vers l’ailleurs, l’autre, l’hors-soi, transductrice du sonore vers l’image sensible

Nuit, espace-temps privilégié, face cachée du jour, amplificatrice des sons-bruits, des rumeurs et lueurs complices, brouillant les pistes trop évidentes.

Narrations, des récits en chantiers, histoires de sons, de bruits, de traces phoniques, de territoires d’écoute, parcours structurant la cohérence des cheminements auriculaires.

Auriculaire, le monde à portée d’oreille, l’écoute au long cours, une pointe d’imaginaire, une science vibratoire, tout ce qui vient à nous, par ouïe interposée et corps transducteur.

Nomade, tel un son toujours en route, un écoutant ivre de parcours, une rumeur universelle, une onde parcourant le monde, un refus d’immobilisme, une envie d’exogène…

Transmission, partage d’expériences, ressentis altruistes, donner voir et à entendre, autrement, offrande sonores singulières autant qu’universelles.

Scènes, là où se fait entendre le sonore, où on le met en scène, juste lui, sans rien lui ajouter, sans rien amplifier, mise en situation d’écoute à oreilles nues sur la grande scène sonore du Monde.

Publicités

Auteur : Desartsonnants

Promeneur écoutant, paysagiste sonore, spécialiste des arts sonores, concepteur sonore, curator, conférencier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s